Notre programme pour les élections

Publié le

Texte en français.Version complète.

 

1)     Des logements à Bertrange à la portée de tous

Pendant les 10 dernières années la population de Bertrange a enregistré une augmentation de plus de 25%. Cela revient à dire que le développement de la commune doit être planifié d’une manière optimale. Force est de constater qu’en dehors d’un nombre limité de projets portés directement par la Commune, la plus grande partie des logements construits sont mis à disposition par le marché libre de l’immobilier et cela à des prix que peu de gens sont en mesure de payer.

Nous, déi gréng, ensemble avec différents autres partenaires (Société des Habitations à Bon Marché, Fond de Logements, etc.), nous voulons créer de nouveaux logements à des prix accessibles. Cela implique aussi d’avoir recours à d’autres schémas d’habitations et de vie, tels que des résidences à but intergénérationnel ou celles à budget participatif.

C’est dans cette perspective que les communes devront, à une échelle plus importante que celle que nous avons eue jusqu’à présent, acquérir des terrains pour permettre ce genre de nouvelles constructions.

Les communes devront également, et de la même manière, développer des projets de logements sociaux faisant usage des baux emphytéotiques ce qui aura pour effet de neutraliser les prix extrêmement élevés des terrains qui sont répercutés sur les prix de vente des logements.

Il faudrait également examiner la possibilité de mettre en place un système de location-vente (leasing immobilier) pour ainsi ménager les liquidités de la commune.
Un autre moyen à envisager serait que la commune achète elle-même des habitations pour les louer ensuite à des loyers sociaux.

Si tout ceci ne portait pas ses fruits la commune serait forcée, bon gré mal gré, de réfléchir au droit de préemption ou d’entreprendre d’autres mesures déjà prévues par le « pacte logement » de 2008.

 

2)     Plus de voix participative des citoyens lors de grands projets à Bertrange

Les plus grands projets pour Bertrange, principalement ceux relevant de la construction de logements ou d’infrastructures, mais aussi du nouveau PAP (Plan d’aménagement général) seront discutés publiquement. Des réunions seront organisées avec les citoyens au cours desquelles ils pourront directement et librement donner leur opinion. Pour de plus importants projets des ateliers seront organisés avec les représentants des commissions communales et où seront débattues et définies les décisions qui en découlent.

L’introduction du Live-Stream (transmission vidéo directe par ordinateur) pour suivre les réunions du Conseil communal, ainsi qu’une adaptation plus ciblée de la communication faite par la commune en fonction de la réalité linguistique de la population permettra une plus grande transparence.

La page Internet de la Commune ainsi que toutes les informations et avis des manifestions aux résidents seront publiées en plusieurs langues.

Afin de permettre aux résidents de Bertrange qui sont encore dans la vie active de pouvoir faire des démarches administratives en-dehors de leurs horaires de travail, nous revendiquons une flexibilisation et un élargissement des heures d’ouverturedes guichets communaux pendant certains jours de la semaine.

 

3)     Un Plan de Mobilité de plus grande qualité

Pendant les dernières années Bertrange a beaucoup investi dans le domaine de la mobilité, le concept de Shared Space a, depuis le tout début, été soutenu et validé par « déi gréng ». Malheureusement, nous constatons que ceci n’a pas été compris par tous les usagers. Nous demandons le maintien de la limitation de vitesse et un comportement courtois et responsable de tout un chacun.

Il est également nécessaire de créer plus d’espaces verts, p. ex. sous forme de jardinets surélevés afin rendre cette zone encore plus calme et tranquille. Ceci correspondrait parfaitement au concept de Shared Space.

La vignette de stationnement sera également introduite. Dans les communes avoisinantes de Luxembourg et de Strassen  les véhicules de personnes travaillant sur le territoire de ces villes obstruent complètement rues et parkings.

En ce qui concerne les pistes cyclables nous procéderons à l’agrandissement de ce réseau et à son interconnexion. A cet effet des marquages continus seront faits sur les rues de la commune ce qui aura pour effet de protéger les cyclistes de la circulation des voitures.

 Un autre pas important qui rendra possible l’implantation d’une « mobilité douce » dans Bertrange, est la possibilité d’introduire des passages souterrains pour piétons et pour cyclistes dans la rue de Mamer en-dessous du passage à niveau.

Ceci incitera les résidents de Bertrange à opter pour une « mobilité douce ». Il est certain que dans ce concept une accessibilité sans barrières pour tous trouvera sa place.

 

4)     Encourager les énergies renouvelables à Bertrange

Des lotissements à caractère écologique seront privilégiés et encouragés par la commune. Ici nous mettons fortement l’accent sur l’efficacité énergétique, sur l’approvisionnement d’énergie provenant d’énergies renouvelables ainsi que du recyclage de matériaux écologiques dans les bâtiments.

Dans les cas de projets d’assainissement une aide financière sera non seulement octroyée à la population mais la commune créera également des services de conseil et d’information avec une communication élargie adaptée.

Les bâtiments communaux qui pourront s’y prêter seront utilisés pour des installations collectives à caractère voltaïque. De la même manière, le parc automobile communal subira une transformation douce vers le choix de véhicules électriques.
En outre, la commune devra également faire des efforts en direction d’une « Sharing Economy ». L’introduction d’un système de car-sharing en ferait partie.

 

5) Plus de zones vertes dans la commune de Bertrange

Dans notre commune seront créées autant que possible des surfaces naturelles comprenant des zones vertes et des parcs.

Cela générera une sorte de micro-climat et fera apparaître des biotopes.

C’est dans la même perspective que les zones vertes existantes dans la localité seront interconnectées et reliées aux autres zones vertes se trouvant en dehors du village. La partie nord de la Pétrusse sera également renaturée.

Les ménages, mais également les entreprises situées dans les zones à caractère industriel et artisanal, seront sensibilisés à l'aménagement de plus de zones vertes (p.ex. sur les toits ou sur les façades). Ces initiatives bénéficieront évidemment d’une aide de la commune.

 

6) Aider les enfants de Bertrange en dehors des horaires scolaires

Des services supplémentaires seront créés dans la commune dans les domaines des « devoirs scolaires » ou « garde d’enfants malades ». Un nombre considérable de parents n’ont pas la possibilité ni les connaissances linguistiques pour pouvoir aider leurs enfants dans les devoirs scolaires à domicile.

C’est donc ici que la commune peut créer une plateforme spécifique - soit au moyen d’une liste d’inscription, soit à travers une application informatique - sur laquelle des parents ou tout autre personne se font connaître pour prêter main forte aux enfants dans le cadre des devoirs scolaires. Ce système peut également être utilisé pour l’aide à la « garde d’enfants malades ». Cette initiative pourra donc fonctionner comme une sorte de groupe de solidarité participative.

Il est également important de sensibiliser davantage les parents dans les relations humaines en dehors du cadre scolaire, càd, également dans le domaine du PEP (Plan d’Encadrement Périscolaire) .Cela est de la plus grande importance.

 

7) Une plus grande offre d’initiatives à l’encontre des jeunes de Bertrange

Afin de sensibiliser les jeunes entre les 12 et 17 ans à la démocratie, au droit de parole et à la participation, il est de la plus grande importance de créer parallèlement au conseil communal des enfants  un « Conseil communal des Jeunes ».

Par ailleurs il est également de la plus grande importance de nommer du personnel possédant des qualifications pédagogiques pour la Maison de Jeunes qui est en phase de projet. Cette Maison de Jeunes est destinée aux jeunes gens et aux jeunes filles entre 12 et 26 ans.

Le concept de cette Maison de Jeunes tend à mettre un accent important sur le soutien de ces jeunes dans la recherche de leur propre autonomie, de la confiance en soi, de leur auto-estime ainsi que de l’inclusion de chacun dans la société. Ils seront également sensibilisés aux aspects importants de leur propre environnement (école, famille, marché du travail, nature, politique…) et encouragés à saisir toutes les voies de ressources qui sont à leur portée (musique, arts, danse, théâtre, …).

Une « Internet-Stuff » fera également partie de cette palette d’offres

(elle sera également accessible à des heures fixes à des adultes résidant dans la commune).

 

8) Un Helpdesk pour les Séniors de Bertrange

De plus en plus de séniors se voient confrontés aux aspects technologiques du monde digital et se trouvent souvent dépassés par l’adaptation de beaucoup de services et d’informations qui sont désormais diffusés sur Internet. C’est pour parer à ces difficultés qu’une plateforme d’aide (Helpdesk) sera créée permettant ainsi de faciliter beaucoup de démarches qui passent désormais par ces nouvelles technologies.

Les séniors nécessitant d’une aide administrative ou de tout autre service p.ex. macommune.lu, ou pour les services bancaires en ligne (p.ex. paiements par Internet) pourront trouver ici de l’aide qui leur facilitera toutes les démarches dans ce domaine précis.

C’est dans la même perspective que dans les foyers pour personnes âgées de la commune sera prévu un poste permanent d’aide médicalisée de manière à ce que lors d’une urgence du personnel spécialisé soit directement sur place.

Tenant compte des infrastructures déjà existantes, il est important que les résidences pour personnes âgées et les résidences médicalisées soient adaptées en conséquence avec des installations plus modernes. En effet les résidences médicalisées ne répondent plus aux standards techniques en vigueur et doivent être modernisées rapidement.

Dans ce contexte il serait peut-être important de recourir à ce que l’on appelle un « troisième pilier », càd au principe de résidences pluri-générationnelles. Une telle structure créée parallèlement aux deux autres structures déjà en place serait un projet innovant permettant d’affronter cette adaptation à un autre mode de vie.

 

9) Intégration de nos résidents étrangers de Bertrange

Le « vivre ensemble » de nos concitoyens luxembourgeois et étrangers sera tout naturellement intensifié dans tous ses aspects. C’est d’ailleurs ainsi qu’un plan d’intégration communale sera développé.

Un premier pas est l’installation d’un Bureau d’Intégration qui sera géré par une personne qualifiée dans le domaine de l’intégration.

Cette personne assurera le volet de la cohésion sociale dans la commune et dynamisera les aspects multiculturels dans le cadre de forums ou de toute autre manifestation.

Il est également important que nos concitoyens étrangers puissent s’inscrire sur les listes électorales via www.macommune.lu, tant pour les élections communales, que pour les élections européennes.

 

10) Dynamisation du centre du village et des zones d’urbanisation périphérique de Bertrange

Lors de projets immobiliers plus importants au centre du village il sera tenu compte de l’installation de commerces de proximité, ainsi que de petites entreprises à caractère artisanal ou de services.

La création d’un marché hebdomadaire répondra non seulement aux besoins des résidents mais permettra également une dynamisation du centre du village.

Les zones périphériques de la localité seront non seulement reliées au centre du village par des chemins de promenade et par des voies cyclables, mais elles seront également agrémentées par des zones de jeux et d’activités sportives et de loisirs qui permettront une plus grande dynamisation sociale des résidents.

Tenant compte du fait que la partieHelfenterbrück / route de Longwy verra l’implantation croissante de nouvelles zones d’habitation augmentant ainsi le nombre de résidents dans la commune, il est important de prévoir en amont et dans des délais raisonnables les infrastructures qui s’imposent à cette nouvelle situation, comme par exemple des crèches ou des infrastructures sportives et, peut-être aussi, scolaires.